blog up

a musical blog

jeudi 12 avril

Beau retour

Il y a des disques qu'on attend... qu'on espère plus de peur d'être déçu ou parce qu'il ne viendra pas. Il y a des albums dont on rêve. On le sait par avance beau parce que l'artiste est cet(te) artiste. Le temps passe on oublie presque cette attente.

Pour Blog Up, il y a ce premier album publié en 1979. C'est en amérique. Le punk est encore là et voilà qu'arrive la voix de Rickie Lee Jones. Un disque hors du temps musical.

Le temps passe.

Sans_titre_1Un jour lointain arrive The sermon on exposition boulevard [New West - Socadisc], belle pochette tout en collage et il y a un nom celui de Rickie Lee Jones. Urgence d'écoute immédiate et quel bonheur !

Nobody knows my name (c'est une plaisanterie Rickie ?!) est énorme tout en guitare et en voix... un standard évident par son écriture. Deux guitares avec cette voix de Rickie habillent ce titre. Voila Rickie vous a pris et ne vous lâchera pas durant les 13 titres de cet album.

Il y a des titres énormes comme le très gainsbourien Failling up, la ballade Stones Where I like it best, le Tom Waits Tried to be a man ou encore Donkey ride, la pop song à la Tom Petty Circle in the sand. Rickie Lee Jones termine The sermon on exposition boulevard par deux titres au dessus de tout. Le très free vocal Road to Emmaus et le tout en longueur et intime I was there.

Tout est bien beau... un disque plaisir.

Cet album est jubilatoire. Du bonheur !

Et Blog Up imagine une rencontre un peu folle avec Jesse Sykes. Oui il imagine très bien cette rencontre ça serait un grand moment.

Mescaleros

A visiter : son myspace
En concert à la Cigale le 9 mai

Posté par blogup à 10:30 - A écouter - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire