blog up

a musical blog

lundi 05 novembre

Espoirs gâchés à Liverpool : Shack - The Machine "The best of Shack (sour mash)

En 1990, un groupe de Liverpool dénommé Shack sortit un 45t « I Know you Well », une pure merveille de pop entre les Stone Roses et Love. Un classique.

En 1999, le NME fit sa une avec un trentenaire aux cheveux courts et à l’air fatigué avec pour titre « Voici notre plus grand songwriter : le reconnaissez-vous ? ». Même parmi les lecteurs de l’hebdo, peu ont répondu « oui » au premier coup d’oeil : il s’agissait de Michael Head, chanteur de Shack.

Petite anecdote qui résume bien le parcours de Michael Head (et de son frère John qui l’a toujours accompagné). Culte pour certains, inconnus par le reste du monde et Blog up ne parle que des fans de musique.

Les frères Head ont commencé leur carrière il y a 25 ans avec les Pale Fountains. Profitant de la vague New Pop de 1982, ils pensaient imposer au monde des chansons aériennes sous influence Love / Burt Bacharach. Echec commercial, abus de substances, retour à la case départ : chez maman à Liverpool.

En 1989-1990, la pop anglaise se réincarne une nouvelle fois grâce aux Stone Roses et surtout, pour Liverpool, aux La’s. Les frères Head sont impressionnés et orientent leur nouveau groupe, Shack, dans cette direction. Les singles de cette époque attirent l’attention de la presse à la recherche de nouveaux Stone Roses.

Shack090506_WEn 1991, leur album est attendu tel le messie. Mais Shack va être victime de sa malédiction. Déjà, les omniprésents problèmes de drogues : les ayant vus à cet époque, Blog up témoigne, c’était pas brillant, ils étaient perdus dans leur monde et ça faisait peur. De plus, et on peut vraiment parler de malchance (disparition du master, problèmes de labels, etc ), cet album tant attendu(« Waterpistol ») ne sortira qu’en 1995 sur un label allemand. De l’eau était passé sous les ponts : Nirvana, Oasis, Blur. Qui se soucie de Shack ?

Quelques personnes en Angleterre sans doute puisqu’en 1999, ils sortent un album (« HMS Fable ») sur une major salué par une critique anglaise dithyrambique. Mais malheureusement, et pourtant la concurrence était faible (Oasis en vacances, Travis et Embrace), l’échec sera encore au rendez-vous, Il faut dire que leurs performances scéniques sont toujours égales à elle-même. Un ami de Blog up les ayant vus à l’époque à Edinburgh lui a confié « ils étaient dans un sale état et, à un moment, je me suis demandé s’ils jouaient bien tous le même morceau en même temps »

Depuis Shack n’a jamais réussi à revenir malgré la sortie régulière de nouveaux albums.
« Ah ? Ils sortent encore des disques ? » En effet, Shack ont un ami, un fan de toujours et en plus, il est riche, il s’agit de Noel Gallagher. Ce dernier leur a ouvert les portes de son label.

Il peut car Oasis finalement a pris la place que Shack pouvait revendiquer. Et il y a une preuve : ce merveilleux best-of qui vient de sortir. Entre Love, Oasis et les Stone Roses, de la pop anglaise old-school mixée habilement avec le son West-Coast US de 1’été de l’amour.

C’est complètement démodé mais c’est superbe. Amateur de pop, écoutez-le et achetez-le. Michael Head n’a plus l’age d’être un espoir mais Blog up n’aimerait pas qu’il soit considéré uniquement comme un perdant. Le plus grand songwriter anglais peut-être pas mais un grand de la brit pop certainement.

Alexander Grove

A visiter : le site

Posté par blogup à 10:30 - A découvrir - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    brit pop ? restons poli !

    Merci beaucoup pour cet article, qui, je l'espère, permettra à beaucoup de découvrir le parcours chaotique mais magnifique de Michael Head - en plus des albums des Pale Fountains, Shack, ou the Strands, à voir, ce reportage magique sur Liverpool fait il y a des années (et visible sur youtube ou autres) où l'on voit les frangins ds leur quotidien, et où l'on comprend mieux d'où vient cette grâce poisseuse... quant à les qualifier de britpop, si c'est pour les mettre ds le même sac à pub rock que les frangins Gallagher ... c'est la seule chose positive que le (non père) Noel a fait de toute sa malheureuse carrière de manche du manche, cette compilation !

    Posté par Al's vacation, mardi 06 novembre à 00:33

Poster un commentaire