blog up

a musical blog

mercredi 18 avril

Angel Dust in Paradise - Desordre - Olivier Assayas

Votre chroniqueur a vu Désordre lors de sa sortie il y a fort longtemps et en avait gardé un vague souvenir où se croisaient Etienne Daho, les Woodentops et une nouvelle génération d’acteurs (à l’époque inconnus). Un film rock. Il se souvient que le film l’avait impressionné mais sans plus de détails.

Sans_titre_1Revoir donc Désordre suite à sa sortie DVD (votre chroniqueur a un peu traîné il est vrai, le DVD est sorti en 2003) relevait à rafraîchir une mémoire influencée, depuis, par la vision des films suivants d’Olivier Assayas.

Ce qui frappe est la fièvre, la justesse de ton (noir) de l’ensemble et des situations que l’on retrouve dans chaque groupe de rock en déroute (la reprise d’étude du leader, le départ à l’armée d’un membre fondateur, les histoires de filles et le manque d’argent), puis le sabordage alors que le succès arrive. La perte d’inspiration. Le suicide. Le casse du début est secondaire et représente la somme de tous ces problèmes. Il  laisse présager de la fin du groupe. Les histoires sentimentales sont une distraction dans le film et soulignent la distraction qu’elles apportent dans le fonctionnement du (d’un) groupe. Assayas se concentre surtout sur les musiciens et leurs difficultés à aboutir. Le clou du film est le voyage en ferry (Dieppe-Newhaven) et l’auteur recrée avec perfection l’atmosphère glauque qui traînait dans ces traversés. Un très beau film et un témoignage sur le rock français de cette époque.

A noter sur le DVD, les indispensables clips de Jacno, premières oeuvres filmées par Assayas Rectangle: Deux chansons de Jacno (1980). 2 moments musicaux intemporels.

Carella

A regarder : Son travail avec Sonic Youth

Posté par blogup à 10:30 - Périphérique - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire