blog up

a musical blog

dimanche 04 juin

b000007476.01._ss500_sclzzzzzzz_

Si vous suivez l’actualité, vous avez sans doute remarqué que l’Iran fait un come-back retentissant. Or, curieusement, quand Blog Up pense à l’Iran, il pense aux Stray Cats !! Pourquoi ? Parce que sur leur premier album (1981), il y avait cette fantastique chanson sur la prise d’otages de l’ambassade américaine. Grosse affaire qui a contribué à couler Jimmy Carter et,  par conséquent, à faire élire Ronald Reagan. Bref, dans cette chanson, Brian Setzer se met à la place des otages et chante Storm the iranian embassy, before they start shooting at you and me  oups !!  Trop direct : y a comme une gène. En ce dimanche, Blog Up décide donc de se rafraîchir la mémoire en réécoutant ce fameux premier album des Stray Cats. Pour vous donner une idée de l’hystérie qui a entouré la sortie de ce disque, reportez vous à celle du Elephant des White Stripes. Les Stray Cats venaient de New York, avait un look fabuleux et jouait du Rock’n’Roll fifties avec une attitude punk. Un concert extraordinaire retransmis à la TV avait traumatisé tout le monde. Panique chez les punks et les new waves : il fallait acheter cet album sinon, dans la cour de récré, tu ne serais qu’un ringard soupçonné d’écouter Trust.
Et en 2006 que vaut cet album ? Blog Up va vous surprendre, il le trouve super même les morceaux les plus rétrogrades (parce que le rockab’ c’est quand même pas super varié). Brian Setzer chante super bien, le son de contrebasse, c’est quand même assez génial. Et les meilleurs morceaux ne sont pas les morceaux fifties mais les autres. Blog Up vous les donne Rumble in Brighton, Runaway Boys, Wild Saxaphone, Stray Cat Strut, My One Desire et donc, le fantastique, l’incroyable, l’ultra-punk Storm The Embassy. On va dire que Blog Up était en plein guilty pleasure grâce à la politique nucléaire iranienne !!!

A ECOUTER : des extraits

Posté par blogup à 10:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Eh oui quelle claque ce fut !

    Un petit désaccord quand même:le rockab n'est pas si monolithique . Il faudrait que je poste la dessus pour le démontrer, mais je t'assure qu'il y a un large spectre entre des gens comme les frêres Burnette, Gene Vincent, Sleepy La Beef, Cochran, les Sun sessions d'Elvis ou encore ce fou de Jerry Lee.
    Et sur cet album des Cats les reprises des standarts (Jeannie, jeannie par exemple) tenaient aussi sacrément la route.
    A+
    Read you soon (RYS)

    Posté par civil servant, lundi 05 juin à 00:04

Poster un commentaire